Accueil du blog

Archives

60% à 80% des gens sont prêts à torturer, voire à tuer si un scientifique leur demande avec autorité

De simples quidam se retrouvent à envoyer jusqu'à 450 volts à un inconnu sur une chaise électrique, juste parce qu'il a le malheur de répondre de travers à un quizz et qu'une blouse blanche leur dit que c'est le protocole.

Commentaires : 0

L'expérience de Milgram devrait être enseignée dans toutes les écoles du Monde. Entre 60% et 80% des personnes en état de soumission à l'autorité, dont ils seraient pourtant libres de se défaire, sont carrément prêts à tuer. De simples quidam se retrouvent à envoyer jusqu'à 450 volts à un inconnu (complice de l'expérimentateur) sur une chaise électrique (débranchée en réalité!), juste parce qu'il a le malheur de répondre de travers à un quizz et qu'une blouse blanche leur dit que c'est le protocole.

Cette étude a connu récemment une variante télévisuelle, Le jeu de la mort (2009), signée Jean-Léon Beauvois et Christophe Nick. La proportion obtenue est encore plus effarante et atteint 81 %, comme dans bon nombre d'autres réplications de l'expérience.

En passant, la télé, qui aurait pu être un outil intéressant au départ, reste d'ailleurs elle-même une excellente machine pavlovienne à injecter des peurs et embrouiller les perceptions à des fins de consentement et de soumission. Nous en reparlerons.

Si les deux tiers des gens sont prêts à se soumettre à tout ce qu'on veut ou presque, voilà qui explique bien des choses !

Le public doit être sensibilisé aux biais autour de la soumission à l'autorité, que nous subissons tous à un moment, et qui nous pousse souvent à des extrémités que nous éviterions sans cela. Que faire ? C'est souvent la rencontre entre une expérience personnelle et un contexte particulier qui provoque une résistance, donc pas de recette miracle. S'entraîner à reconnaître un contexte d'autorité illégitime et à désobéir reste par contre salutaire. A l'inverse, la vénération des institutions ou de l'ordre établi peuvent compliquer la prise de recul, ainsi que certains traits de personnalité comme le caractère aimable ou consciencieux. Nous en reparlerons.

Pour aller plus loin:

Ecrire un commentaire

Captcha - Illisible?