Accueil du blog

Archives

Dégradation de l'environnement : ça y est, notre survie est en jeu

Deux études publiées dans Science et Anthropocene Review par une équipe internationale de chercheurs tentent de quantifier les menaces sur la biosphère. Sur 9 processus répertoriés, 4 d'entre eux sont déjà à des niveaux particulièrement préoccupants

Commentaires : 0

Deux études publiées dans Science et Anthropocene Review par une équipe internationale de chercheurs tentent de quantifier les principales menaces sur la biosphère. Sur 9 processus répertoriés, quatre d'entre eux sont déjà à des niveaux préoccupants et sans précédent, et parmi eux, 2 sont extrêmement perturbés :

Destruction de biodiversité et disparition d'espèces - Extrême

Dérèglement des cycles biochimiques : azote et phosphore - Extrême

Changement climatique causé par l'humain - Préoccupant

Changement néfaste de l'usage des terres - Préoccupant

Ces chercheurs n'ont pas réussi à déterminer l'impact de deux point sur les neufs, le rôle des nouveaux produits chimiques et celui des aérosols dans l'atmosphère. Dommage, nos « amis » industriels vont encore brandir l'argument de « l'incertitude scientifique ».

Les trois derniers, la présence d'eau potable, l'état de la couche d'ozone et l'acidification des océans ne semblent pas encore avoir dépassé les limites de l'acceptable. Patience...

Sources:

Ecrire un commentaire

Captcha - Illisible?