Accueil du blog

Archives

Notes - Etienne Klein invite Sandra Lavorel - "Comment donner du goût aux sciences?", émission France Culture du 18-10-2014

Commentaires : 0

Constat de départ d'Etienne Klein:

  • Perte d'attrait des sciences traditionnelles, voire même désaffection des sciences. (En 10 ans de 2002 à 2012, le nombre d'étudiants en filières scientifiques a baissé de 14,5%)

Sandra Lavorel, CNRS, Laboratoire d'écologie alpine, Universite de Grenoble:

Comparaison judicieuse entre perte de biodiversité et perte des rivets d'un avion un par un. L'avion vole bien un certain temps, jusqu'à un moment subit où il se désintègre. C'est la thèse réaliste de l'effondrement.

Or actuellement, le rythme d'extinction des espèces est plusieurs milliers de fois plus important que la normale des temps anciens.

Espoirs:

On constate que les jeunes sont très intéressés et volontaires pour la connaissance et la protection de la biodiversité.

L'IPBES (en), organe de l'ONU, est le GIEC de la biodiversité. Il vise notamment l'explication et la mise en valeur des "services" que nous rend la nature.

L'idée est que mieux on connait l'état et l'utilité des écosystèmes, mieux on va les considérer et les protéger.

Plus la diversité est développée, plus l'adaptabilité sera forte pour éviter l'effondrement.

Préconisations:

  • évidemment limiter les émissions de polluants à la source! Et même :
  • dépolluer les sols, par des processus chimiques sains et avec l'aide des plantes (objectif de 15% de terres dégradées à restaurer pour 2020 en France et en Europe)
  • limiter la fragmentation des territoires pour permettre la circulation des espèces
  • protéger les zones humides, riches en biodiversité, qui détoxifient les eaux (en passant, hommage à Rémi Fraisse)
  • limiter l'étalement urbain et le mitage du territoire
  • repenser le développement des infrastructures
  • arrêter les monocultures, préférer les bois, les bocages, les haies, les bandes enherbées aux bords des champs
  • redonner aux cours d'eau, trop canalisés, leur liberté, leur capacité de mouvement et donc d'adaptation

Source: La conversation scientifique - Comment donner du goût aux Sciences ?

Ecrire un commentaire

Captcha - Illisible?